Gourd

13 juin, 2020 (19:13) | | Par: francois

(gour, gour-d’), adj.
Perclus par le froid. J’ai les mains si gourdes et si pesantes, qu’il m’est impossible d’en écrire, Portrait d’un inconnu, en 1661, dans FR. MICHEL, Argot. …outre l’air méchant, elle a l’air aussi gourde ; Connaissez-vous ce mot ? on l’a depuis un jour, Car il est très nouveau, mis en vogue à la cour, Il veut dire pesant, HAUTEROCHE, Bourg. de qualité, III, 6.
Fig. N’avoir pas les bras gourds, être prêt à frapper. Il s’en allait…. battre sa femme…. Et témoigner qu’il n’avait les bras gourds, LA FONT. Rémois.
Fig. N’avoir pas les mains gourdes, se dit d’un filou adroit, et aussi d’un homme âpre au gain.
Blé gourd, celui qui est gonflé par l’humidité.
[Toute Aurore…]

En rapport Entrées