Oraison

18 juin, 2020 (08:43) | | Par: francois

(o-rê-zon), s. f.
Prière à Dieu ou aux saints. Oraison jaculatoire. Faire l’oraison. Faire une oraison. L’oraison de tel saint. Faisant mainte oraison, l’oeil au ciel, les mains jointes, RÉGNIER, Sat. VIII. Le pasteur était à côté, Et récitait, à l’ordinaire, Maintes dévotes oraisons, LA PONT. Fabl. VII, 11. Las ! il vit comme un saint ; et dedans la maison Du matin jusqu’au soir il est en oraison, MOL. le Dép. III, 6. Voulez-vous voir quel était l’esprit d’oraison du serviteur de Dieu ? BOSSUET Bourgoing. Ces âmes épanchées et dissipées qui aiment à se répandre au dehors…. sont-elles pour l’ordinaire bien spirituelles et filles d’oraison, si elles ne sont recueillies ? ID. Serm. Instr. aux ursulines sur le silence, 1. Touchés des périls de ceux qui, marchant, comme dit David, dans les grandes choses et dans des choses merveilleuses au-dessus d’eux, recherchent, dans l’oraison, des sublimités que Dieu n’a pas révélées et que les saints ne connaissent pas, ID. Ordonn. sur les états d’oraison. Jamais l’heure de l’oraison ne fut changée ni interrompue, pas même par les maladies…. selon le précepte de Jésus-Christ, son oraison fut perpétuelle, pour être égale au besoin, ID. Anne de Gonz. Ange saint, qui présidiez à l’oraison de cette sainte princesse…. racontez-nous les ardeurs de ce coeur blessé de l’amour divin, ID. Marie-Thér. J’appelle oraison chimérique, celle dont l’Évangile ne nous parle point, et que Jésus-Christ ni saint Paul ne nous ont jamais enseignée, BOURDAL. 5e dim. après Pâques, Dominic. t. II, p. 210. L’oraison la plus commune est celle dont le Fils de Dieu nous a lui-même prescrit la forme, et que nous appelons pour cela oraison dominicale, ID. ib. t. II, p. 216. Si le roi marchait au milieu des hivers, l’oraison de la reine pénétrait les nues pour lui préparer les saisons, FLÉCH. Mar.-Thér. Frappé de ces murmures importuns qui interrompent les oraisons des fidèles [durant le service divin], ID. Duc de Mont. Il [le Tasse] n’eût point de son livre illustré l’Italie, Si son sage héros, toujours en oraison, N’eût fait que mettre enfin Satan à la raison, BOILEAU Art poét. III.
États d’oraison, les divers états de l’âme pour et pendant l’oraison.
Oraison mentale, oraison qui se fait sans proférer aucune parole ; par opposition à oraison vocale. Je connais une personne fort vertueuse…. qui emploie les jours et les nuits en des oraisons vocales, sans pouvoir jamais faire l’oraison mentale, STE THÉRÈSE, dans BOSSUET Ét. d’orais. IX, 13 Elle lit Rodriguez, fait l’oraison mentale, BOILEAU Sat. X. Il [Ravaillac] était très dévot, faisait l’oraison mentale et jaculatoire ; il avait même des visions célestes, VOLT. Moeurs, 174.
Fig. Dieu, dis-je en moi-même tout bas, Dieu, délivre-nous du malin et du langage figuré ! les médecins m’ont pensé tuer, voulant me rafraîchir le sang ; celui-ci m’emprisonne, de peur que je n’écrive du poison…. Jésus, mon Sauveur, sauvez-nous de la métaphore ! après cette courte oraison mentale, je repris…. P. L. COUR. Pamph. des pamph.
Il a dit le matin une bonne oraison, se dit à un homme à qui, pendant le jour, il arrive quelque heureuse fortune.
Terme d’église. Se dit quelquefois pour salut. Aller à l’oraison.

En rapport Entrées