Palme

18 juin, 2020 (08:44) | | Par: francois

(pal-m’), s. f.
1° Branche de palmier. Ils étaient debout devant le trône et devant l’agneau, vêtus de robes blanches, et ayant des palmes à la main, SACI, Bible, Apocalypse, VII, 9. Ces différentes couronnes étaient toujours accompagnées de palmes, que les vainqueurs portaient de la main droite ; cet usage, selon Plutarque, venait peut-être de la propriété qu’a le palmier de se redresser avec d’autant plus de force, qu’on a fait plus d’efforts pour le courber, ROLLIN, Hist. anc. Oeuv. t. V, p. 91, dans POUGENS.
Dimanche des palmes ou des Rameaux, celui auquel l’Église célèbre l’entrée de Notre-Seigneur dans Jérusalem, parce que le peuple juif jeta des palmes sur son passage.
Les palmes idumées ou d’Idumée, du nom d’un pays où il croît beaucoup de palmiers. Et, passant du Jourdain les ondes alarmées, Cueillir mal à propos les palmes idumées ? BOILEAU Sat. IX.
Branche de palmier que portent droite à la main les saints martyrs dans les représentations iconographiques ; de là l’expression palme du martyre. Dans les catacombes, on reconnaît les restes des martyrs aux palmes gravées sur la pierre qui ferme leur sépulture.
La palme du martyre, la gloire éternelle qui est le prix de la mort soufferte pour la foi. Mais dans ce temple enfin la mort est assurée. – Polyeucte : Mais dans le ciel déjà la palme est préparée, CORN. Poly. II, 6.
Familièrement. à vous la palme, vous excellez, vous l’emportez.
2° Le palmier même. Il n’avait rien perdu de sa fierté ; elle se relevait toujours, comme la palme souple se relève d’elle-même, quelque effort qu’on fasse pour l’abaisser, FÉN. Tél. XVI.
Huile de palme, huile dite aussi huile de palmier, huile de Sénégal, et extraite de la chair des fruits de l’élaïs de Guinée (palmiers).
Vin de palme, dit aussi calou, vin fait avec la sève du cocotier.
3° Fig. Symbole de triomphe. Remporter la palme dans un combat, dans une discussion. Premier que d’avoir mal, ils [les innocents, tués par l’ordre d’Hérode] trouvent le remède, Et devant le combat ont les palmes au front, MALH. I, 4. Il [César] apporte en ces lieux les palmes ou la foudre, CORN. Pomp. I, 1. Il ne parle que de lauriers, que de palmes, que de triomphes et que de trophées ; il dit dans le discours familier : notre auguste héros, notre grand potentat, notre invincible monarque, LA BRUY. X. Et la palme du Cid…. Croît et s’élève encore au sommet du Parnasse, PIR. Métrom. III, 9. Oui, d’âge en âge, une palme féconde Doit de tes fils protéger les tombeaux, BÉRANG. Enf. de la France.
4° Se dit des ornements qui entrent le plus souvent dans le dessin des châles de cachemire ou dans les imitations de ces tissus.
Terme d’architecture. Ornement en forme de feuille de palmier avec culot, que l’on taille sur une doucine ou dans une frise.
5° Dans le blason, les écus des maris et des femmes sont souvent accotés par des palmiers, parce que les anciens regardaient les palmes mâles et femelles comme le symbole de l’amour conjugal.
6° Palme, roseau de Cuba, dont les feuilles servent à faire une sorte de cordage.
Palme de Christ, voy. PALMA-CHRISTI.

En rapport Entrées