Palme

18 juin 2020 (08:44) | | Par: francois

(pal-m’), s. f. 1° Branche de palmier. Ils étaient debout devant le trône et devant l’agneau, vêtus de robes blanches, et ayant des palmes à la main, SACI, Bible, Apocalypse, VII, 9. Ces différentes couronnes étaient toujours accompagnées de palmes, que les vainqueurs portaient de la main droite ; cet usage, selon Plutarque, venait peut-être […]

Pâmoison

18 juin 2020 (08:45) | | Par: francois

(pa-moi-zon ; l’accent circonflexe ne se prononce pas), s. f. Syncope, évanouissement. On tombe en pâmoison…. DESC. Pass. 122. L’effroi qui la surprend la jette en pâmoison, CORN. Médée, IV, 2. Mais voyez qu’elle pâme, et d’un amour parfait Dans cette pâmoison, sire, admirez l’effet, ID. Cid, IV, 5. Ma pâmoison fut longue ; et, […]

Phénix

18 juin 2020 (08:46) | | Par: francois

(fé-niks’), s. m. 1° Oiseau fabuleux, unique en son espèce, qui, disait-on, vivait plusieurs siè-cles, et qui, brûlé, renaissait de sa cendre. Hérodote est le premier écrivain qui ait parlé du phénix, LARCHEY, Instit. Mém. hist. et litt. anc. t. I, p. 168. Lorsqu’ils [les Égyptiens] voulaient représenter l’âme, dit Horapollon, ils peignaient un phénix, […]

Poix

18 juin 2020 (08:46) | | Par: francois

(poì), s. f. 1° Suc résineux tiré du pin ou du sapin. Cela tient comme poix, se dit d’une chose qui tient fortement à quelque autre. Fig. Avoir de la poix aux doigts ou de la glu aux mains, voler, FR. MICHEL, Argot, Poissard.

Porphyre

18 juin 2020 (08:47) | | Par: francois

(por-fi-r’), s. m. 1° Nom donné chez les anciens à une roche d’un rouge foncé, parsemé de taches blanches, et qu’on tirait principalement de la haute Égypte. Un sphinx en porphyre. Mercredi 11 avril 1685 : nous vîmes dans la galerie, entre plusieurs statues et vases qu’on a apportés de Rome, deux vases de porphyre […]

Pourpre

18 juin 2020 (08:49) | | Par: francois

(pour-pr’), s. f. 1° Matière colorante d’un rouge foncé et éclatant fournie autrefois par un mollusque gastéropode, le murex brandaris, et remplacée aujourd’hui par la cochenille. Les étoffes teintes en pourpre faisaient une des parties les plus considérables du commerce ancien, surtout de celui de Tyr, dont l’industrie et l’extrême habileté avaient porté cette précieuse […]